Nous recherchons tous le goĂ»t des aliments sucrĂ©s de façon naturelle dans notre alimentation, cependant il peut ĂŞtre facile d’avoir des envies excessives d’aliments riches en sucre pour de nombreuses raisons variĂ©es. Notamment pendant le Mois Sans Alcool.

Nous avons 5 goĂ»ts de base reconnus – le sucrĂ©, l’acide, l’amer, le salĂ© et l’umami (savoureux). Cependant, nos choix alimentaires peuvent ĂŞtre dĂ©sĂ©quilibrĂ©s en raison du stress, d’une baisse d’Ă©nergie, d’une alimentation sur le pouce, de la recherche d’une rĂ©compense. Mais aussi d’une friandise psychologique ou de carences nutritionnelles, pour n’en citer que quelques-uns.

GĂ©rer les envies de sucre


Le sucre raffinĂ© crĂ©e une dĂ©pendance en raison de la libĂ©ration de dopamine par le cerveau. La dopamine est l’un des principaux neurotransmetteurs impliquĂ©s dans la crĂ©ation de la dĂ©pendance Ă  des substances comme l’alcool.

L’excès de dopamine qui est produit donne lieu Ă  de puissantes sensations de plaisir. Toutefois, ces niveaux excessifs ont Ă©galement un impact Ă  long terme sur la chimie du cerveau. Ils favorisent la dĂ©pendance aux substances (comme les envies de sucre). Cela peut contribuer Ă  l’obĂ©sitĂ©, au diabète de type 2 et aux carences nutritionnelles.

Lorsqu’on Ă©value le rĂ©gime alimentaire actuel d’une personne. Notamment lorsqu’elle fait le Dry January. En effet, il n’est pas rare de dĂ©couvrir les habitudes suivantes qui peuvent provoquer des dĂ©sĂ©quilibres et des envies de sucre :

  • Sauter le petit-dĂ©jeuner
  • Sucre ajoutĂ© dans les cĂ©rĂ©ales du petit-dĂ©jeuner
  • Manque de protĂ©ines et/ou excès de glucides complexes pendant les repas
  • DĂ©pendance Ă  l’alcool, consommation de plus de 2 unitĂ©s par soir
  • CafĂ© et thĂ© avec du sucre ou du chocolat (45-50% de sucre raffinĂ©) en milieu d’après-midi ou après le dĂ®ner

Si certaines (ou toutes !) de ces pratiques alimentaires ressemblent aux vôtres, poursuivez votre lecture et découvrez 10 conseils pour vous aider à retrouver votre équilibre.

pistolet qui sorts des bonbons roses comme une envie e sucre pendant le mois sans alcool

Les 10 meilleurs conseils santé pour gérer ses envies de fringale

  • Mangez votre petit-dĂ©jeuner, le dĂ©jeuner et le dĂ®ner plus lentement, en prenant de petites collations saines entre les repas si vous avez faim.
  • Au petit-dĂ©jeuner, consommez des aliments riches en protĂ©ines comme des Ĺ“ufs, du yaourt, des graines de chia ou du muesli avec des noix.
  • Pour le dĂ©jeuner et le dĂ®ner, remplissez votre assiette d’aliments sains, pauvres en glucides (lĂ©gumes et salades). Ajouter une portion de protĂ©ines maigres (poisson, poulet, viande maigre, Ĺ“ufs, tempeh ou lĂ©gumineuses) de la taille d’une paume.
  • Avant de vous jeter sur le chocolat lorsque vous avez besoin d’un en-cas, essayez une petite poignĂ©e de noix. Mais aussi des graines crues avec quelques raisins secs pour la douceur. Du Houmous avec des bâtonnets de lĂ©gumes ou un petit pot de yaourt.
  • Mangez une variĂ©tĂ© de vrais aliments entiers avec de bonnes fibres pour augmenter la consommation de nutriments, la sensation de satiĂ©tĂ© et amĂ©liorer le mĂ©tabolisme.
    Les fringales peuvent parfois ĂŞtre causĂ©es par une lĂ©gère dĂ©shydratation. Veillez donc Ă  boire beaucoup d’eau tout au long de la journĂ©e.
  • Ajoutez un peu de cannelle Ă  votre cuisine ou Ă  votre thĂ©. La cannelle est excellente pour l’efficacitĂ© de l’insuline. Elle est utilisĂ©e pour le traitement du Diabète, du syndrome mĂ©tabolique X et de la rĂ©sistance Ă  l’insuline
  • Essayez le thĂ© Ă  la rĂ©glisse. Il a un goĂ»t sucrĂ© et est un tonique surrĂ©nalien qui est utile pour les faibles niveaux d’Ă©nergie
  • Mangez des aliments fermentĂ©s comme la choucroute, le kimchi, le kombucha, le kĂ©fir. Aussi des aliments probiotiques qui apportent des bactĂ©ries bĂ©nĂ©fiques Ă  l’intestin et peuvent aider Ă  rĂ©duire les envies de sucre.
  • Si vous ĂŞtes stressĂ© – pratiquez la respiration abdominale profonde, prenez conscience des habitudes alimentaires liĂ©es au stress. Distrayez-vous avec une promenade, sortez Ă  l’air frais, buvez de l’eau, parlez Ă  quelqu’un.

Consultez toujours votre mĂ©decin avant de modifier votre rĂ©gime alimentaire, de prendre des complĂ©ments alimentaires ou d’entreprendre un programme d’exercices. Les informations contenues sur ce site sont donnĂ©es Ă  titre indicatif uniquement. Cela ne constituent pas un avis mĂ©dical et ne doivent pas ĂŞtre traitĂ©es comme tel. Elles ne peuvent en aucun cas se substituer Ă  un avis mĂ©dical professionnel.